Mon histoire

Traductrice pendant de nombreuses années, j’ai voulu explorer aussi le dialogue avec les animaux, auxquels je me sens très liée depuis l’enfance, et contribuer à leur bien-être. Chats, chiens, chevaux… ils ont toujours été présents dans ma vie et il me tient à cœur de leur rendre une infime partie de ce qu’ils m’ont apporté.

Shiatsu équin

J’ai commencé par me former en shiatsu équin, une technique manuelle, énergétique et holistique s’inspirant de la médecine traditionnelle chinoise et permettant, par pression des doigts le long des méridiens d’acupuncture, d’harmoniser les flux d’énergie dans le corps. Chaque séance est un monde, un moment unique, et je ne remercierai jamais assez les chevaux de ce qu’ils m’apportent lors de chacune de mes interventions. Il est conseillé de prévoir une séance à chaque changement de saison.
Précédent
Suivant

Communication animale

Précédent
Suivant

Parallèlement, je me suis aussi intéressée, grâce à mon extraordinaire minette, Maliki, à la communication animale. J’ai constaté que le niveau de conscience extrêmement poussé des animaux, qui était pour moi une évidence depuis l’enfance, était une réalité.

J’ai aussi découvert à quel point ils voient clair en nous et sont capables de nous le communiquer pour peu qu’on les écoute, et cela toujours avec la plus grande bienveillance.

À chaque communication, je suis émerveillée par la générosité des animaux, par leur volonté de nous aider et leur capacité à être dans le présent et à nous y ramener.

Énergétique

Au fil des séances de shiatsu équin, j’ai aussi découvert la puissance de l’intention que je mettais dans mes soins et les bases de l’énergétique, que j’associe désormais au shiatsu. Car oui, tout est énergie.

Certains animaux m’ont également demandé des soins pendant les communications. Si cela m’a un peu étonnée au départ, j’ai appris à faire confiance à mes interlocuteurs du règne animal. S’ils me le demandaient, c’est que je devais en être capable.

J’ai donc peu à peu intégré les soins énergétiques à distance sur photo aux communications, avec des résultats qui ne cessent de me surprendre.

Précédent
Suivant

Important : ces pratiques ne se substituent en aucun cas à un avis vétérinaire. Seuls les vétérinaires ont reçu la formation nécessaire pour établir un diagnostic.

Témoignages

Merci !

Un immense merci à tous les êtres, animaux et humains, qui m’ont fait progresser dans cette voie et continuent à le faire !

Une mention particulière pour les membres de l’association Ker Kazh, qui m’ont permis de m’exercer à la communication animale dès le début afin d’aider les chats qu’ils recueillent pour les faire adopter, à Anaïs, qui m’a pour la première fois parlé de communication animale, et à F., qui comprend les chevaux mieux que personne et dont la générosité, l’enthousiasme et la confiance m’ont accompagnés dès les premiers instants.